Ville de Sèvres - Sèvres Développement Durable

Ministère de l'écologie, du développement durable, des transports et du logement
Accueil » Accueil

Accueil

Et la lumière fut !

 

5 000 ampoules à filament doivent s’allumer à Sèvres pour fêter la fin de l’année

Du 2 décembre au 13 janvier, 5 000 ampoules à filament doivent s’allumer à Sèvres pour fêter la fin de l’année ! Alors que nous préparons les deuxièmes rencontres sévriennes sur le développement durable, la gabegie énergétique continue.
 

Chaque année, nous assistons à une explosion de lumières artificielles dont les conséquences climatiques et énergétiques sont incontestables. Nous ne préconisons pas l'arrêt des festivités en période de Noël mais les excès auxquels nous assistons sont symptomatiques d'une société de surabondance et de gaspillage. Ces illuminations sont aux décorations de Noël ce que les 4x4 sont à l'automobile, une façon de briller en société mais qui débouche sur une éclipse partielle de notre lucidité écologique. Une fois encore, nous ne pouvons que constater la césure existante entre les grands discours sur le civisme écologique et une réalité moins radieuse…

Ces illuminations sont d'autant plus malvenues qu'elles interviennent à une époque de forte consommation électrique. Or, durant ces pics de consommation électrique, la France, bien que dotée d'une surcapacité chronique d'électricité nucléaire, ne peut répondre à la demande qu'en recourant aux vieilles centrales thermiques, charbon et pétrole notamment. Selon un document interne de l'Ademe et de RTE qu'Agir pour l'Environnement* s'est procuré, chaque kilowattheure supplémentaire consommé pour l'éclairage, en période de forte demande électrique, aurait un bilan carbone frôlant les 600 à 700 grammes de CO2/kWh !

A Sèvres, la consommation énergétique des « guirlandes de Noël » n'a jamais été calculée, on sait seulement que la pose coûte 60 000 euros et que 20 000 euros ont été investis cette année pour renouveler le matériel. Cela fait quand même 80 000 euros ! Toutes les familles fragilisées par la crise apprécieront.

L'éclairage extérieur doit être limité dans le temps et provenir d'ampoules basses consommation type fluo compacte ou diodes électroluminescentes (LED), de façon à prolonger leur durée de vie et réduire sensiblement leur consommation unitaire. Mais quoi qu'il en soit, cette efficacité énergétique améliorée ne doit pas justifier une multiplication du nombre de lampes, au risque de perdre d'un côté ce qui a été gagné de l'autre.

Plus généralement, les illuminations contribuent à la pollution lumineuse qui nuit à l'environnement nocturne. En dix ans, le nombre de points lumineux a augmenté de 30 % en France : en recourant à la lumière artificielle, l'alternance du jour et de la nuit s'estompe et les spots de lumière sont une source de dégradation des écosystèmes.

La ville de Sèvres peut et doit agir dès maintenant en renonçant aux illuminations.

* Pour en savoir plus : http://www.agirpourlenvironnement.org

 
Auteur : Luc BLANCHARD
Haut de page

15 commentaires

Réponse de la municipalité, le 27-11-2008 15:40:13 :
 Les illuminations de Noël participent très largement à la convivialité dans la ville, à une période de l'année que l'on souhaite festive et heureuse pour tous. A ce titre, elles participent au maintien du lien social et la qualité de vie, sans lesquels le développement durable n'aurait pas de sens.

Des solutions techniquement efficaces ont été mises en place qui répondent à l'impératif de protection de l'environnement. La municipalité a ainsi fait le choix de préserver la tradition des illuminations dans cette période des fêtes de fin d'année. Et en conséquence elle investit tous les ans dans des guirlandes et décors toujours plus économes pour prendre en compte l'impératif de réduction de la consommation d'énergie. De plus, dans le cadre du partenariat public privé (PPP) sur l'éclairage public, la communauté d'agglomération Val-de-Seine a engagé un vaste plan de modernisation qui aboutira à réduire de 30% la consommation du réseau tout entier.

La municipalité a par ailleurs décidé de limiter la durée d'illumination à la stricte période de fêtes : cette année, les illuminations de Noël commenceront le 2 décembre et s'achèveront le dimanche 13 janvier.
Haut de page
Jean-claude Boyer, le 27-11-2008 16:19:43 :
  Voilà un beau sujet de débat pour le Comité sévrien du développement durable ! La définition de la "stricte période des fêtes" n'est-elle pas un peu élastique ?
Haut de page
Jean François Dunyach, le 27-11-2008 16:21:35 :
  Bonjour, Au sujet des illuminations. Outre la discussion sur les économies d'énergie; l'an dernier lors du démontage des guirlandes la Société filiale de BOUYGUES mettait dans de grands sacs poubelles l'ensemble des ampoules. Ils m'ont dit qu'ils les jetaient. Es-ce normal et quel est le coût annuel, et les actions engagées pour éviter ce gaspillage?
Haut de page
Michel Volkovitch, le 27-11-2008 16:22:46 :
  Noël est une petite lueur dans la nuit, pas une débauche indécente de kilowatts. Noël ne dure pas 40 jours. Plus les illuminations se prolongent, plus elles se banalisent et perdent leur sens. Pourquoi ne pas les limiter aux 24 et 25 décembre ?
Haut de page
John Rose, le 28-11-2008 08:42:58 :
  Je suis d'accord avec l'article et les commentaires. La ville pourrait voir s'il était toujours possible de réaliser les économies d'enérgie cette année et devrait serieusement repenser l'approche à poursuivre pour les fêtes de 2009/2010.
Haut de page
Goguel Françoise, le 28-11-2008 16:11:12 :
  Je trouve aussi que la période d'illumination est trop longue. Pourquoi ne pas la faire correspondre aux vacances scolaires?
D'autre part, j'ai déjà entendu évoquer la réponse du maire au sujet du gaspillage d'énergie, selon laquelle les ampoules étaient des ampoules à basse consommation? C'était donc un mensonge, facile quand on sait que les sévriens n'iront pas forcément vérifier sur place??
Haut de page
Sylvie Delaitre-jarczyk, le 28-11-2008 16:21:08 :
  Tout à fait d'accord avec l'article et les commentaires. Je ne savais pas que la stricte période des fêtes allait du 5/12 au 11/01/09 !! Pendant cette période de récession économique, ne pourrait-on pas montrer l'exemple et illuminer seulement 3 ou 4 jours et offrir l'argent économisé aux Sèvriens qui souffrent de la crise actuelle ?? Moi aussi, je souhaiterais que cette période de fêtes soit festive et heureuse pour tous !
Haut de page
Marion Fradin, le 28-11-2008 20:53:23 :
  Je suis tout à fait d'accord pour réduire cette période! il me semble que la "stricte période de fêtes" devrait plutôt être entendu par la période entre Noël et le Jour de l'an ? Pourquoi ne pas éclairer entre le 24 et le 1er ? Je ne vois pas d'autres fêtes avant ni après... Je pense que la notion de "stricte période de fêtes" a été interprété de manière très large pour considérer qu'elle dure 1 mois et demi...
Haut de page
Adriana Stock, le 29-11-2008 08:55:29 :
  de plus je ressens cette illumination exagérée comme un peu insultante pour tous ceux qui ont peu de moyens, et qui ne font pas forcément la fête, exclus de la société de consommation
Haut de page
Florence Brunet, le 29-11-2008 12:41:18 :
  On doit pouvoir concilier la fête et les économies d'énergies...réduisons drastiquement la période d'illuminations entre le 20.12 et le 02.01. et utilisons les ampoules les moins consommatrices...mais aussi réutilisables d'années en années!
Haut de page
Jean Chenu, le 30-11-2008 12:12:01 :
  Je suis attaché aux illuminations de Noël comme beaucoup d'autres personnes autour de moi. Je considère que les supprimer serait une atteinte à la qualité de vie à Sèvres et, plus généralement, une atteinte aux traditions qui contribuent à souder la société française. En effet, Noël est une fête dans laquelle tous peuvent se retrouver pour le message de paix qu'elle véhicule.
Remettre en question ces traditions n'est pas un progrès, c'est une atteinte inutile à nos valeurs.
Cette idée est d'autant moins acceptable qu'elle se fonde sur une statistique nationale moyenne qui ne prend pas en compte l'état du réseau complet d'éclairage municipal de Sèvres. C'est typiquement une réaction exagérée davantage inspirée par une position antinucléaire que par une analyse posée de la situation.
Enfin s'appuyer sur des conversations rapportées que personne ne peut contrôler est pour le moins expéditif, voire spécieux, pour affirmer que le Maire ment : tout ce qui est excessif est insignifiant ! Je n'ai aucune raison de mettre en doute le fait que les illuminations de Noël de Sèvres font de plus en plus usage d'ampoules à basse consommation. Il n'est que d'observer ces fameuses illuminations.
Haut de page
Catherine Candelier, le 30-11-2008 12:55:53 :
  Article 36 du projet de loi Grenelle 1, actuellement soumis au Sénat et adopté par l'Assemblée Nationale....

"Les émissions de lumière artificielle de nature à présenter des dangers ou à causer un trouble excessif aux personnes, à la faune, à la flore ou aux écosystèmes, entraînant un gaspillage énergétique ou empêchant l'observation du ciel nocturne feront l'objet de mesures de prévention, de suppression ou de limitation. "
Pourquoi ne pas mettre en oeuvre tout de suite cette disposition législative dans notre commune ?
Site Internet : http://catherine.candelier.over-blog.net/
Haut de page
Amandine Pion, le 01-12-2008 12:45:54 :
  Compte tenu du coût d'installation des décors de Noël, réduire radicalement le temps d'illumination n'aboutit-il pas à remettre en cause de facto les illuminations elles-mêmes ?
D'accord pour une optimisation du temps d'éclairage mais pas d'accord pour supprimer les décors.
Je suis tout de même surprise que la question des illuminations de Noël déchaine une telle abondance de commentaires de personnes très orientées politiquement alors que ce site comportant plein d'informations propose des vrais sujets de débat autrement plus importants pour la ville et la planète qui ne sont pas commentés.
Haut de page
Guyot, le 20-12-2008 22:31:57 :
  l'éclairage de Noël me parait être un vrai sujet écologique et économique parcequ'il symbolise bien notre double incohérence collective :
d'une part nous sommes parfois "trop" écolo voire "ayatolla écolo" en oubliant que le but final c'est quand même de protéger l'homme et son épanouissement avant de protéger la planète (la notion de pollution ne veut plus rien dire si il n'y a plus d'hommes sur la planète)= dans le cas présent, on peut sans doute réduire la facture en € et en carbone sans se mettre à pleurer de tristesse et dans le noir.
d'autre part nous sommes écolo quand cela nous arrange = à votre avis pourquoi aussi peu de maires (de tous bords) suppriment en France les illuminations de fin d'année ? parce ce n'est pas forcément ce que les électeurs attendent de lui ou parceque ils ne le comprendraient pas sans explication.

Moralité = il faut éduquer et sensibiliser les électeurs pour que le besoin de réduire ou d'adapter les illuminations viennent d'eux

Ne pourrait-on pas imaginer de temps en temps des sondages et un peu de démocratie participative pour que les citoyens et électeurs se positionnent sur ce type de sujet : ainsi le sujet serait dépolitisé (donc non récupérable ni par la majorité ni par l'opposition).
L'avantage de poser la question aux électeurs est d'une part leur éducation/sensibilisation et d'autre part la dépolitisation du sujet et donc l'intervention rapide du responsable politique.

Site Internet : http://www.solafin.com
Haut de page
Catherine Candelier, le 21-12-2008 16:19:24 :
  Bonjour Amandine,

ne seriez vous pas vous même orientée politiquement ? est-ce qu'avoir des opinions politiques est un mal en soi ?
Ce serait bien que vous indiquiez quels sont pour vous les sujets de débat "autrement plus importants pour la ville et la planète". J'ai parcouru le site, regardé les commentaires et à part des réponses très virulentes de votre part à d'autres commentaires, je n'ai pas trouvé trace de vos préoccupations. J'espère que nous aurons l'occasion de nous rencontrer prochainement.
Site Internet : http://catherine.candelier.over-blog.net/
Haut de page

25 commentaires par page :


Mentions légales | Plan du site | Rechercher | Imprimer | Envoyer à un(e) ami(e) | Contact

Fait avec siteautomatik nouveau serveur